Comment peindre un plafond facilement ?

Jan 2, 2020TRAVAUX DE PEINTURE

Compte tenu des intempéries auxquelles il est soumis, le plafond perd souvent de son éclat. Dans ce cas, il devient indispensable de le repeindre pour améliorer l’esthétique de la pièce. Si ce travail parait parfois compliqué, il est tout à fait possible de le faire soi-même. Dans cet article, nous vous proposons de découvrir des conseils utiles pour peindre facilement votre plafond.

Trouvez les outils nécessaires

Pour peindre votre plafond, vous devez obligatoirement vous équiper des outils adaptés. En général, il vous faudra :

  • un pinceau-brosse rond ;
  • un pinceau plat ;
  • un bac à peinture ;
  • une grille ;
  • du ruban de masquage ;
  • une bâche plastique ;
  • etc.

Selon le cas, vous devez prévoir également un échafaudage ou un escabeau. En réunissant les bons équipements, vous mettez toutes les chances de votre côté de réussir le travail.

Préparez correctement le terrain

La première chose à faire lorsqu’il s’agit de peindre un plafond est de préparer le terrain. Il s’agira ici de dégager l’espace pour pouvoir faire le travail sans être gêné. Dans la mesure du possible, sortez tous vos meubles afin de protéger le sol avec une bâche plastique. Pour vos autres équipements, vous pouvez utiliser des cartons que vous allez fixer avec de l’adhésif pour une protection maximale.

N’oubliez pas non plus de protéger les murs, les prises et les interrupteurs avec du ruban de masquage en papier crêpe. Si possible, retirez les éclairages et les rideaux.

Mettez le plafond dans les conditions optimales pour recevoir la peinture

Une fois la pièce dégagée et les surfaces protégées, vous pouvez commencer par nettoyer le plafond. Pour ce faire, vous pouvez utiliser une grosse brosse ou une éponge humidiée et de l’eau savonneuse. Dans ce dernier cas, il vous faudra rincer le plafond et laisser sécher avant de peindre. Peu importe la technique utilisée, le nettoyage vous permettra d’obtenir un résultat sans trace.

Si votre plafond n’est pas bien lisse, n’hésitez pas à corriger les imperfections et à combler les trous à l’aide d’enduit de rebouchage. Au besoin, vous pouvez utiliser du papier de verre pour poncer la surface. Veillez toutefois à retirer la poussière laissée par le ponçage avant d’appliquer la peinture sur le plafond.

Travaillez soigneusement le fond

Le fond ? Ce n’est pas trop important lorsqu’il s’agit de peindre un plafond. Néanmoins, cette étape garantit un résultat impeccable. Si vous avez une fois peint une surface, vous savez certainement que l’absorption de la peinture varie d’une zone à une autre. À certains niveaux, le pinceau glisse avec difficulté alors que ce n’est pas à d’autres endroits. Pour éviter ce problème, vous n’avez qu’à appliquer une couche de fond sur la surface avant de peindre. Ainsi, la peinture sera absorbée de la même façon pour vous permettre d’obtenir un rendu uniforme.

Trouvez la bonne peinture

Le choix de la peinture est une étape cruciale et il vaut mieux ne pas se précipiter. Si vous choisissez la mauvaise peinture, il est évident que le résultat ne sera pas du tout agréable. Pour éviter d’en arriver là, vous devez veiller à choisir une peinture de bonne qualité. En plus d’être facile d’application, elle vous permettra de limiter les traces sur le plafond.

Pour obtenir le meilleur résultat, optez pour une peinture acrylique. En fonction du support, une peinture satinée ou mate peut vous permettre d’obtenir un excellent rendu. Dans le commerce, on trouve aujourd’hui des peintures colorées qui deviennent blanches lorsqu’elles sèchent. Si vous êtes à vos débuts, vous pouvez choisir l’un de ces modèles.

Considérez le type de plafond

Par sa composition, le plafond à la française apporte du caractère à la pièce. De plus, il permet de dissimuler facilement les imperfections avec une peinture adaptée. À noter qu’il est tout à fait possible de personnaliser votre intérieur selon vos envies.

De son côté, le plafond à caissons est caractérisé par une décoration assez riche. Il permet généralement de créer des effets magnifiques avec une peinture bien choisie.

L’autre type de plafond classique est le plafond staff. Composé de fibres de plâtre et d’autres matières nobles, il s’adapte aisément à toutes sortes de peinture pour plafond.

Choisissez une couleur qui s’intègre aisément à la pièce

Bien choisie, une peinture de plafond apportera plus de lumière dans la pièce. De façon générale, le blanc est la couleur privilégiée pour un plafond. En plus de s’harmoniser facilement avec le reste de la pièce, cette teinte agrandit l’espace. En outre, elle permet de mettre en valeur votre décoration intérieure.

Selon vos goûts, vous pouvez trouver des teintes blanches légèrement nuancées avec du bleu pour plus d’éclat. Si vous voulez, vous pouvez choisir un blanc cassé pour donner plus de douceur à votre pièce. Dans tous les cas, nous vous recommandons de miser sur les couleurs neutres pour créer une ambiance chaleureuse et accueillante.

Attendez le bon moment pour faire le travail

Vous avez le matériel nécessaire. Le terrain est préparé. Vous avez la bonne peinture et la couleur idéale. Vous n’avez plus qu’une seule envie : commencer à peindre votre plafond ! Ne vous lancez pas à l’aveuglette.

Pour obtenir un bon résultat, vous devez tenir compte de la température. Elle joue un rôle déterminant lorsqu’il s’agit d’appliquer de la peinture sur une surface comme le plafond. S’il fait trop chaud (au-delà de 25 °C), la peinture sèche trop vite. Dans ce cas, vous constaterez des traces de superposition du rouleau sur le plafond, ce qui n’est pas très agréable. S’il fait trop froid (moins de 10 °C), la peinture prend trop de temps pour sécher. Le plafond risque alors de montrer des marques si la poussière s’attaque à la peinture.

Pour éviter ces désagréments, il est recommandé d’attendre le meilleur moment pour peindre le plafond. En outre, vous évitez de peindre en gardant la fenêtre ouverte. Dans cette condition, l’air frais fait sécher trop rapidement la peinture sans vous laisser l’occasion de faire les ajustements nécessaires.

Faites la peinture en adoptant la bonne technique 

Si vous jugez que le temps est propice pour peindre le plafond, allez-y en adoptant de bons gestes. Commencez par peindre les bords du plafond. Dans les zones difficiles, utilisez votre brosse ronde. Servez-vous ensuite de votre rouleau pour repartir correctement la peinture en évitant les surcharges. Créez régulièrement des bandes parallèles et faites un croisement transversal avec le rouleau pour supprimer les éventuelles traces.

Pour minimiser au maximum les marques sur le plafond, évitez de repasser plusieurs fois sur une même zone. Assurez-vous également de bien calculer la quantité de peinture nécessaire pour ne pas avoir à interrompre le travail. Si vous devez marquer une pause, faites-la après avoir fini avec la zone en cours de peinture. À la fin de la première couche, observez une pause pour laisser bien sécher avant de commencer la deuxième couche. Vous garantissez ainsi un résultat homogène.

N’exercez pas trop de pression sur le rouleau de peinture

Contrairement aux idées reçues, vous n’avez pas besoin d’une forte pression sur le rouleau pour obtenir un bon résultat. Au contraire, vous peignez une grande surface et utilisez une petite quantité de peinture. En cherchant trop à économiser la peinture, vous serez tenté de presser le rouleau jusqu’à la dernière goutte. Ce faisant, il est évident que des traces apparaissent sur le plafond. Même si ce n’est pas le cas, retenez qu’une peinture trop fine sèche trop vite, ce qui ne garantit pas un résultat durable.

Avec ces astuces, vous pouvez parfaitement peindre votre plafond sans recourir à un professionnel.

dictum Curabitur elementum commodo adipiscing libero.